Bannière 2
 
HISTOIRE DES CYCLO-TOURISTES CALVISSONNAIS
C’est le 22 décembre 1949 qu’eu lieu l’assemblée constitutive de notre club. Il fut déclaré en Préfecture le 9 janvier 1950 et enregistré sous le numéro 3. Le 14 janvier 1950, parution au Journal Officiel. Monsieur Georges ARTRU en était le Président, Messieurs Jésus MIOTA, Edmond HENRY, Roger PLANCHON, André MATALANA et Jacky CHAPON complétaient le bureau.
C’est vraisemblablement le 23 janvier 1950 que le club s’affiliait à la Fédération Française de Cyclo-Tourisme. Les archives étant perdues, nous n’en connaissons pas le numéro d’inscription.
De 1950 à 1956, le club a été l’un des plus actifs du département, mais, depuis 1954, des phénomènes sociaux, démographiques et économiques causèrent une brusque désaffection du public envers la bicyclette. Calvisson ne fut pas épargné par ces problèmes, auxquels il faut rajouter l’apparition des bicyclettes à moteur auxiliaire. Le départ de certains de ses membres a vu leur nombre se réduire au point de ne laisser que Messieurs ARTRU et MIOTA pour perpétuer la survie du club.
  Lamalou 1953Nîmes 1953Grotte des Demoiselles 1950Sautadet 1953
          Lamalou les bains 1953                     Nîmes 1953                   Grottes des demoiselles 1950    Cascades du Sautadet 1953
Reprise d'activité
En 1976, une tentative de reprise d’activité a été menée par l’infatigable Georges ARTRU. Un bureau a même été constitué. Il en était le secrétaire général et était secondé par Marcel BOSC, Marcel BONFANTI, Gilbert REMEZY, Jacques BES et Fabien SERRA. Ils participent, en avril, à une mémorable randonnée à St. Jean du Gard, mais cela ne suffit pas, et la tentative de remise à flot échoue, par faute d’adhérents. Le club retombe en sommeil.
En 1980, Georges ARTRU et Jésus MIOTA prennent leur licence au Vélo Club Vauverdois. Au fil des ans, jeunes et moins jeunes, de Calvisson, des villages de la Vaunage et même de Nîmes, sont venus grossir les rangs de ce club, au point que les vaunageols sont plus nombreux que les vauverdois. Devant ce fait et à la demande de personnes intéressées par la pratique du vélo, il a été décidé de remettre en marche le club de Calvisson. Une assemblée re-constitutive eu lieu le 7 décembre 1985 sous la présidence de Monsieur le Maire de Calvisson, Monsieur PANAZZA et en présence du Président du comité départemental du Gard de cyclotourisme, Monsieur CAMBESSEDES.
Edmond HENRY est élu Président. Les huit autres élus étant Georges ARTRU, Jésus MIOTA, René et Jacky CLAVAIROLLE, Maurice RIBES, Jeannine CHABRIERE, Roland MATHIEU et Marcel BOSC.
Le club est de nouveau affilié à la FFCT sous le numéro 4649. Le 3 décembre 1988, l’assemblée générale désigne un bureau plus restreint. De légères modifications eurent lieu aux assemblées du 27 octobre 1990 et du 14 décembre 1991, avec toujours Edmond HENRY comme Président. Georges ARTRU devient Président d’honneur du club le 28 novembre 1992. Le Président Edmond HENRY, ainsi que Marcel BOSC, secrétaire, Jeannine CHABRIERE, trésorière et Robert CHABRIERE, nommé Monsieur sécurité, resteront en place jusqu’à l’assemblée du 27 novembre 1999, date à laquelle, le Président souhaite mettre un terme à son mandat pour raison de santé. Il laisse donc la place à son ami Marcel BOSC. Daniel WIART en devient le secrétaire, Jeannine et Robert CHABRIERE conservent leurs fonctions.
En 1986, les adhérents du club parcourent 31 840 km dans les manifestations locales, régionales et même nationales. Un record. Georges ARTRU imagine alors une randonnée superbe, la grande classe, mais terrible. Il s’agit de parcourir, en une seule étape, 333 km avec un dénivelé de 2700 m. De Calvisson à Calvisson en passant par Quissac, Anduze, St. Jean du Gard , St. André de Valborgne, le Mont Aigoual, Camprieu, Lanuéjols, Peyreleau le Rozier, Ste Enimie, Florac, l’Hospitalet, la corniche des Cévennes, St. Jean du Gard, Anduze, Canaules et Lecques. Le tout accompagné d’une bonne dizaine de cols. Un vrai casse pattes. Le premier triptyque cévenol est organisé les 11 et 12 juillet 1987. Il sera renouvelé l’an suivant, puis tous les deux ans. Malheureusement, le dernier aura lieu en juillet 1992. Une fois de plus, les volontaires pour une telle manifestation font défaut.
En 1987, une autre randonnée est organisée par le club : la randonnée des vendanges. Celle-ci aura également une durée de vie limitée à quatre éditions. La dernière de fera le 23 septembre 1990.
VTT
Pendant quelques années les adhérents du club ont pratiqué également du VTT. Dans ce domaine aussi, le club organise une manifestation baptisée : les layons de la Vaunage. Le parcours permet de découvrir quelques curiosités et sites remarquables comme la pierre plantée de Congénies, le Château d’Aujargues, le château de Villevieillle, Souvignargues et son église St. André, etc .. . La première édition à lieu le 21 février 1993 et la dernière le 25 février 1996. Là aussi, la série est limitée à quatre exemplaires.
En 1987, l’effectif du club atteint des sommets avec 55 adhérents, mais aujourd’hui, il tourne autour d’une trentaine de membres. Nous sommes un petit club, mais nous nous comportons très honorablement dans la coupe départementale. Ce trophée récompense le club qui participe le plus aux diverses randonnées du département. Nous sommes toujours classés dans les cinq premiers. Etablir un palmarès peut paraître difficile dans un sport ou il n’y a aucune compétition. Pourtant, nous avons déjà posé sur l’étagère un bon nombre de coupes collectives glanées au cours des randonnées officielles. Au niveau national, nous avons ramené celles du Brevet de Randonneur des Alpes 1985, attribuée au club national le mieux représenté, et du 5e tour du Finistère-Sud, à Quimper. Dans la région, ce sont celles de la concentration de Lagrasse, le Rallye Montagnard du Mont-Lozère, les randonnées des gorges de l’Ardèche, du Salagou, les sept cols en Cévennes à Ganges, les Vallées de l’Aude à Carcassonne, les lacs à Narbonne et on en oublie quelques autres remportées de haute lutte. Pour ce qui est du département, il serait fastidieux d’énumérer toutes celles qui ont suivi le challenge gardois du 1e mai. Chaque année apporte son lot de coupes et la place commence à manquer pour toutes les loger.
Régulièrement, quelques membres vont à « la semaine fédérale « . Rassemblement national des cyclotouristes qui, durant une semaine parcourent les routes d’une région.
      
Photographies de quelques adhérents du   club calvissonnais adhérents année 2014
                         Moment de peine
Il y a les joies des belles manifestations organisées par le club, mais il y a aussi les peines.
Il était toujours prêt à rendre service, ayant dans ses sacoches tout ce qu’il fallait pour dépanner les imprévoyants, toujours en tête du peloton lorsque le vent soufflait de face, toujours à rester avec celui qui avait percé ou qui essuyait un coup de pompe. Le compagnon de route idéal qu'était Jésus MIOTA a brutalement disparu un jour de mars 1986.
Le 2 juin 1988, c’est Mimi, épouse de notre ami et Président qui disparaît.
Le club fut aussi en deuil en 1991. En effet, le 26 mai, Rolland VALL termine un brevet de 400 km, qualificatif du Paris - Brest - Paris, lorsque, vers deux heures du matin, à la rentrée de Nîmes, il est fauché par une voiture et tué sur le coup. Il avait quarante cinq ans. Ils ont rejoint le monde des chevaliers de la petite reine.

Serons-nous centenaire ? Cela dépend uniquement des bonnes volontés et des talents qui sont rares, mais les jeunes qui arrivent nous laissent espérer un bel avenir.


ACCUEIL



 



Créer un site
Créer un site